Publié le Laisser un commentaire

Tapisserie siège : Mémo 7

Informations issues des annales du CAP Tapisserie d’Ameublement Siège

  • Vous devez réaliser un sanglage. Expliquez son rôle.

Le sanglage consiste à positionner et à fixer les sangles sur l’assise et le dossier du siège.
Les sangles doivent être très solidement ancrées sur la carcasse et parfaitement tendues, afin de déterminer la fermeté de l’assise.

  • Les sièges peuvent avoir deux types de sanglage. Lesquels ?

Le sanglage en plein et le sanglage à claire-voie

  • À l’aide de la photo ci-contre, donnez les noms des différents noeuds ou passage du guindage. Le 1er passage de corde : boucle simple. Le 2ème passage de corde (2 réponses attendues): noeud plat et noeud de cabestan
  • En tapisserie, il existe différents types de toile de jute. Nommez- les.

La toile forte et la toile d’embourrure

  • Expliquez où vous les placez sur un siège. (2 réponses attendues).

Avant de procéder à l’emballage de la garniture, on met en place sur le guindage fini une toile forte clouée sur le dessus des traverses. Cette dernière est cousue sur les ressorts en prenant les pavillons avec quatre points de ficelle pour chacun d’eux. La toile forte se pose et ne se tend jamais.

  • Pour garnir un siège en méthode traditionnelle, quel crin connaissez-vous ? (Minimum 2 réponses attendues)

Le crin végétal ou vego pour le garnissage puis le crin animal plus coûteux que l’on utilisera pour la piqûre en crin avant la mise en blanc.

  • Vous devez réaliser une mise en crin pour un fond de fauteuil. Quel crin utilisez-vous et à l’aide de quoi ce crin sera-t-il maintenu sur ce fond ?

Pour réaliser une mise en crin pour un fond de fauteuil, le crin utilisé sera du crin végétal. Il s’agit d’une matière fibreuse issue de l’alpha ou du palmier nain. Afin de maintenir le crin sur le fond, on procédera à l’emballage. L’emballage consiste à envelopper le crin végétal d’une manière assez « serrée » à l’aide d’une toile, appelée toile d’embourrure. La toile d’embourrure est beaucoup plus fine que la toile forte.

  • Pour harmoniser et unifier le crin avant emballage, le tapissier réalise un geste technique. Lequel ?

Pour harmoniser et unifier le crin avant emballage, le tapissier réalise ce que l’on appelle le cardage. Le cardage consiste à démêler et aérer les fibres du crin.

  • Nommez les différents piquages que vous pouvez identifier sur l’image. Indiquez également quel type de semence est utilisé pour le rabattage.

Au centre, on peut observer le point de fond, puis le premier et le deuxième point de piquage en point droit et enfin le bourrelet. Le bourrelet se fait à point arrière et noué.

  • Indiquez quelle étape de réalisation se fait après celle figurant sur la photo ci-dessus

Il s’agit de la piqûre de crin animal : on dispose des lacets et on carde le crin de façon à le mettre en place. Le crin animal doit former une couche homogène pour donner le bombé nécessaire, il permet en outre de faire disparaître les éventuelles imperfections dues aux précédentes opérations.

Laisser un commentaire