Publié le Laisser un commentaire

Tapisserie siège : garniture traditionnelle – La préparation : étape 1

Cet article est consacré à la garniture siège traditionnelle. La première étape concerne la préparation du siège. Nous allons prendre comme support le pouf.

Le pouf peut revêtir différentes formes : carré, ronde, ovale ou rectangulaire.

Quelle que soit la forme de votre pouf, avant de démarrer sa garniture, il y a des opérations préalables à respecter. Elles sont au nombre de quatre, listées ci-dessous.

1. Vérifier la solidité et la stabilité de la carcasse

Que votre carcasse soit neuve ou usagée, il convient de vérifier sa solidité et sa stabilité. Pour celà, deux opérations à mener :

  • contrôler le collage des assemblages en faisant bouger les différents éléments du siège,
  • contrôler les taquets et les équerres en les tapotant légèrement avec un maillet en bois.

2. Protection du bois

Avant d’exécuter tout travail de garniture, il faut protéger les bois. Cette opération évite d’abîmer le bois lors de frottements ou de coups. Pour celà, il faut envelopper les pieds du siège dans des chutes de tissu et de fixer sous les pieds des petites plaquettes de bois ou des patins pour limiter l’usure à la base des pieds.

3. Préparation des chanfreins

Le chanfrein s’obtient en abattant la carre extérieure de la carcasse à 45°. Pour rappel, la carre correspond à l’arête d’un angle à 90°.

Le chanfrein est réalisé à l’aide d’une râpe sur une largeur de 5 à 6 mm.

Le chanfrein permet de recevoir et fixer les semences au moment du rabattage.

Afin d’être efficace, le chanfrein doit être réalisé de manière très régulière.

Le chanfrein doit être suffisamment large pour recevoir la têt de la semence.

4. Tracer les axes

La dernière étape consiste à tracer les axes de symétrie sur les traverses du siège. Durant toutes les étapes du garnissage, depuis le sanglage jusqu’à la finition, votre travail devra être réalisé de façon symétrique, de fait, le traçage des axes permettent une bonne répartition des sangles et des différentes toiles.

Attention à ne jamais tracer les axes sur les parties apparentes de la carcasse.

Laisser un commentaire