Publié le Laisser un commentaire

André-Jacob ROUBO (1739/1791) Menuisier et ébéniste français Partie I – Les sièges

André-Jacob Roubo est un menuisier et ébéniste français. Il est né en 1739 à Paris, ville au sein de laquelle, il est mort le 10 janvier 1791. André-Jacob Roubo est connu pour son ouvrage l’Art du Menuisier.

D’origine extrêmement modeste, André-Jacob Roubo est fils et petit-fils de compagnons menuisiers, il est devenu à son tour compagnon.

Elève de l’architecte Blondel, André-Jacob Roubo a reçu le titre de Maître en 1770 au titre de la parution en 1769 de la Première partie de l’Art du Menuisier. Le fait est exceptionnel car dans le compagnonnage, la Maîtrise s’obtient uniquement sur la base de la réalisation d’un chef-d’œuvre et jamais par la rédaction d’un travail.

André-Jacob Roubo est connu pour son ouvrage l’Art du Menuisier. Cet ouvrage, publié entre 1769 et 1782, représente un traité complet sur la menuiserie ainsi que tous les métiers associés.

En 1777, André-Jacob Roubo publie également la première partie d’un Traité de la construction des théâtres et des machines théâtrales.

L’art du menuisier publié entre 1769 et 1775

André-Jacob Roubo a publié l’Art du Menuisier entre 1769 et 1775. Son œuvre très détaillée sur le métier de menuisier est également agrémentée de planches qu’il a lui-même gravées. L’Art du Menuisier se divise de la façon suivante :

  • L’Art du Menuisier : partie 1 parue en 1769, planches numérotées de 1 à 50
  • L’Art du Menuisier : partie 2 parue en 1770, planches numérotées de 51 à 170
  • L’Art du Menuisier-Carrossier : partie 3 section 1 parue en 1771, planches numérotées de 171 à 221
  • L’Art du Menuisier en Meubles – partie 3 section 2 parue en 1772, planches numérotées de 222 à 276
  • L’Art du Menuisier Ebéniste – partie 3 section 3 parue en 1774, planches numérotées de 277 à 337
  • L’Art du Treillageur ou Menuiserie des Jardins – partie 4 parue en 1775, planches numérotées de 338 à 381

Laisser un commentaire