Publié le Laisser un commentaire

Tapisserie siège : les différentes cordes du guindage

Les cordes (quelle que soit leur nature) sont fixées au milieu des traverses de la ceinture grâce à des semences clouées par deux et légèrement espacées (environ 5 mm) pour permettre le passage des cordes. Les semences sont seulement appointées.

Pour la longueur des cordes, prévoir le triple de la longueur de ceinture à ceinture en passant au dessus des ressorts de manière à anticiper sur les rappels et les nœuds.

Cordes de maintien

Ce sont les premières cordes d’un guindage qui permettent de maintenir et d’abaisser les ressorts ensemble, par rangée. Elles ne sont généralement pas nouées mais passées simplement autour des spires ou du pavillon supérieur de chaque ressort de manière à régler l’aplomb des ressorts, lorsqu’elles sont tendues. Les ressorts de la périphérie sont pris à la première spire intermédiaire extérieure puis ensuite sur le pavillon extérieur.

dusiegealabatjour – cordes du guindage

Cordes de rappel

Il s’agit de la partie de la corde de maintien restée flottante de part et d’autre de chaque rangée de ressorts. Elles règlent définitivement la hauteur des ressorts sur le pourtour. Elles sont nouées par un nœud simple sur chaque côté du pavillon supérieur en incluant la corde de maintien. Les cordes de rappel se raccordent par un nœud de cabestan sur l’extérieur du guindage et par un nœud plat à l’intérieur en incluant les cordes de maintien.

Cordes de maintien en V (selon les sièges)

Ce sont les cordes qui soutiennent les ressorts sur le pourtour d’un guindage et qui les empêchent de se déplacer ou de reculer. Elles permettent également de nouer les cordes de maintien au niveau des spires intermédiaires des ressorts. Elles se placent principalement sur la devanture et les côtés et beaucoup plus rarement à l’arrière. Elles sont nouées en faisant un nœud de « tête d’alouette ».

dusiegealabatjour – cordes du guindage 1

Cordes intermédiaires

Elles maintiennent les cordes de maintien et de rappel entre chaque rangée de ressorts. Elles permettent de combler les vides du guindage afin de soutenir la toile forte, d’éviter la formation de poches et créer ainsi une surface pleine. Elles sont nouées avec des nœuds simples et de préférence avec des nœuds de Cabestan.

Cordes de soutien servant de jonc (selon les sièges)

Elles sont placées autour du guindage pour empêcher les cordes de rappel de glisser sur le bord extérieur des pavillons supérieurs des ressorts. Elles soutiennent également la toile forte sur le pourtour du guindage. Elles se nouent avec un nœud de tête d’alouette entourant les rappels.

dusiegealabatjour – cordes du guindage 2

Cordes en V de taquets

Elles permettent de fixer les cordes de maintien et de rappel lorsqu’elles sont situées en face des taquets ou des consoles d’accotoirs sur lesquels il est impératif de ne pas clouer. Elles sont fixées sur les traverses de ceinture de chaque côté des taquets en faisant attention de ne pas être en contact avec ces derniers.

dusiegealabatjour – cordes du guindage 3

Les passages de cordes au niveau des ressorts

Lorsque la corde est bloquée à une première extrémité par la semence enfoncée, enrouler la partie de corde la plus courte sur la spire la plus proche puis monter au pavillon du ressort. Poursuivre sur les pavillons suivants jusqu’au dernier ressort et redescendre à la spire la plus proche au dessus de la ceinture du siège. Terminer en tendant et en fixant la corde. Le guindage se réalise dans un premier temps par les rangées dans la profondeur et dans un second temps par les rangées de la largeur du siège. Le dernier passage correspond aux rappels. Lors de ce passage, un nœud sera réalisé à chaque croisement d’une corde ou d’un pavillon.

dusiegealabatjour – cordes du guindage 4

La fixation des cordes autour des semences

Pour éviter l’usure prématurée de la corde voir son sectionnement, la partie de la corde qui travaille le plus (partie en tension) doit être isolée de la tête des semences par une partie de corde dite inerte (partie sans tension).

Laisser un commentaire