Publié le Laisser un commentaire

Tapisserie siège – garniture traditionnelle – La couverture : étape 10

La toile blanche est recouverte d’une épaisseur de ouate, posée dans le sens chaîne (dans le sens de la profondeur du siège ou dans le sens de la hauteur du dossier) et amincie sur les bords conformément à la forme du siège pour éviter les sur-épaisseurs.

La ouate est posée lorsque la coupe du tissu est terminée pour éviter qu’elle ne se déplace et ne s’abîme au moment de l’étude de la disposition du tissu de couverture sur le siège.

La couverture est une opération délicate qui donne l’aspect définitif à un siège et demande donc du goût et du soin. Quelques précautions doivent être prises : avoir les mains propres, vérifier que le tissu ne présente pas de défaut (tâche, trou, fil tiré).

Cinq points sont primordiaux : le droit fil, le sens du tissu, le centrage des motifs, les diverses échancrures, les finitions.

Le droit fil

Pour le fond d’un siège comportant un dossier, le droit fil se situe : sur la ligne d’axe d’arrière en avant, sur le point le plus bombé de la garniture dans le sens transversal (à savoir à environ 1/3 de la profondeur du fond sur la devanture)

Pour le dossier, le droit fil se situe : sur l’axe de haut en bas, à la hauteur du motif ou un peu plus haut que le centre du dossier dans le sens transversal.

Le sens du tissu

dusiegealabatjour – le sens du tissu

Généralement, la chaîne d’un tissu se place dans le sens de la profondeur du fond d’un siège et dans le sens de la hauteur du dossier.

Dans le cas d’un tissu à motifs (fleurs, personnages, rayures), le tissu doit être placé de manière symétrique et équilibrée. Pour un velours, le sens des poils doit être dirigé vers le bas ou vers l’avant du siège.

Le centrage des motifs

Le centrage des motifs s’effectue en fonction d’une part de la forme du siège et d’autre part de l’importance des motifs. Il faut veiller aux effets de perspective, aux illusions d’optique… C’est pourquoi, un motif central sera placé légèrement en avant sur un fond et légèrement vers le haut sur un dossier (intérieur ou extérieur) par rapport à l’intersection des axes de symétrie.

Lorsque le tissu est à sa place définitive, les appoints sont multipliés avant de réaliser les échancrures.

Remarque : un tissu n’est pas posé sur la garniture mais tendu. Le contrôle de la tension se fait en appliquant fortement la paume des mains sur le dessus du tissu et en les rapprochant l’une de l’autre : aucun pli ne doit se former.

Les coutures de finition

Pour certaines finitions, les coins peuvent être cousus à points cachés avec du fil de lin et une aiguille courbe.

Laisser un commentaire