Publié le Laisser un commentaire

Abat-jour contrecollé : le matériel nécessaire

Si vous vous lancez dans la confection d’abat-jour, il faudra vous munir d’un minimum de matériel. Vous trouverez ci-après une liste non exhaustive qui peut évoluer en fonction de votre projet.

Pour le traçage du patron de l’abat-jour contrecollé

  1. pour la protection de votre plan de travail : un carton propre de 3 ou 4 mm d’épaisseur ou une planche de coupe – certaines planches de coupe sont imprimées d’un quadrillage millimétré et supportent les découpes au cutter,
  2. une règle plate métallique gradué de 50 cm minimum – plus la règle est lourde plus la découpe est précise,
  3. une équerre pour construire les patrons et équerrer les tissus,
  4. un compas pour construire les patrons,
  5. un rapporteur afin de repérer l’angle de fermeture des abat-jour contrecollés et reporter les angles des abat-jour lors du traçage des patrons,
  6. un rouleau de papier kraft ou des grandes feuilles blanches afin de fabriquer les patrons. Si vous choisissez du papier kraft pour réaliser les patrons, choisissez le en rouleau avec un grammage supérieur à 110g/m², le kraft sera plus simple à travailler,

Pour la coupe du patron de l’abat-jour contrecollé

  1. un cutter ou une paire de ciseaux courges pour la découpe du polyphane et des papiers,
  2. une paire de ciseaux pointus pour la découpe du tissu,

Pour la fixation et le collage du patron de l’abat-jour contrecollé

  1. des pinces à linge afin de maintenir le polyphane sur la carcasse,
  2. un pot de colle vinylique blanche : elle s’utiliser pour remborder les marges de tissu ou de papier autour des carcasses et pour fixer les galons ou les soutaches sur les abat-jour contrecollés ou abat-jour couture. Cette colle permet également l’effilochage du tissu, il suffit pour celà de passer un léger film sur les marges des tissus avant leur découpe.
  3. un ou des pinceaux plats afin de coller les tissus ou papiers,
  4. un tube de colle claire spéciale abat-jour afin de coller le polyphane sur la carcasse,
  5. un ruban adhésif double-face qui permet de raccorder verticalement les abat-jour contrecollés,
  6. des houzeaux : il s’agit de grosses épingles utilisés par les tapissiers et qui permettent de fixer le tissu sur le plan de travail,
  7. un couteau de peintre qui permet de remborder les marges de tissu ou de papier autour des carcasses,
  8. un fer et une planche à repasser afin de préparer les tissus,
  9. de l’alcool à brûler afin de nettoyer les éventuels traits de crayons et les tâches de colle présentes sur le polyphane.

Laisser un commentaire