Publié le Laisser un commentaire

La dominoterie ou l’ancêtre du papier peint

La dominoterie est l’art de concevoir et fabriquer des feuilles de papiers peints avec généralement des motifs géométriques ou floraux. On pourrait aisément dire que c’est l’ancêtre du papier peint actuel. La personne qui exerce la dominoterie s’appelle un dominotier.

L’histoire de la dominoterie

Aux XVIII° et XIX° siècles, ces feuilles de dominoterie appelées « dominos » étaient fréquemment utilisées pour les garnitures de meubles ou de pièces d’appartement. Elles servaient également à recouvrir les cahiers, brochures diverses ou fascicules.

Le papier dominoté servait également à recouvrir l’intérieur des coffres, armoires, tiroirs ainsi qu’à garnir les cartons à chapeaux et également, fait très étonnant, à décorer les cheminées.

Autre utilisation, on retrouvait le papier dominoté en décoration des murs des garde-robes, des chambres des domestiques, des encoignures et intérieurs de meubles

La technique de base utilisée

Le papier dominoté est imprimé à partir de motifs gravés, par le biais de la xylographie sur du bois. On obtient ainsi un patron qui est encré en noir ou en couleurs.

La technique de création utilisée en atelier

Tout démarre par le dessin ou l’utilisation de tampon. Puis le reste du processus se fait au crayon et au feutre noir. La dernière étape consiste à mettre en couleur la feuille de dominoterie à l’aide d’aquarelle.